You are here : Erdre et Gesvres vous accueille > Vivre en Erdre et Gesvres > Sport > Centre aquatique Nord

Centre aquatique Nord

           

 

 

Retrouvez toutes les informations des bassins d'Ardéa sur le site www.lesbassins.fr

 

 >> Les Bassins d'Ardéa

> un équipement moderne et familial  

En construisant ce premier équipement aquatique intercommunal à Nort sur Erdre, la CCEG cherche à atteindre trois objectifs prioritaires, lesquels ont guidé toute la démarche de programmation.


1) Toucher un public le plus large possible, avec une triple vocation :   

> Une vocation éducative prioritaire, dans le cadre scolaire (accueil des enfants des écoles, collèges, lycées) ou extra-scolaire. Il s'agit de favoriser l'accès pour tous à l'apprentissage de la natation. 
> Une vocation familiale et « tout public », du + jeune au + âgé, s'adressant aux habitants de la Communauté de Communes Erdre & Gesvres mais également aux habitants des territoires voisins. 
> Une vocation sportive et associative, en offrant un outil de qualité et accessible permettant de répondre à une nouvelle dynamique associative, sportive et émergente (natation sportive, etc...)


2) Programmer un équipement attractif, incitatif et accessible en :

> Proposant une offre originale, avec la présence de bassins couverts de loisirs attractifs et innovants, mais aussi la réalisation d'un pentagliss en zone couverte, 
> Permettant une large ouverture au public, en séparant partiellement deux zones de bassins couverts (ainsi que les flux permettant d'y accéder), favorisant ainsi toutes les simultanéités et mixités d'utilisation, 
> Aménageant des espaces spécifiques de détente et de remise en forme (dans une politique de santé et de bien-être), apportant une réelle complémentarité aux espaces aquatiques, tout en générant une plus value réelle et significative en termes d'exploitation, 
> Concevant un bâtiment en parfaite adéquation avec son environnement naturel extérieur et privilégiant le bien-être des usagers (matériaux nobles et naturels, couleurs, lumière), 
> Garantissant l'accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite.


3) Concevoir un équipement parfaitement réussi car maîtrisé dans ses enjeux prioritaires :

> Une insertion paysagère et architecturale de qualité, 
> Des installations simples d'utilisation, privilégiant l'usage de matériaux fiables, pérennes et de qualité, 
> Une bonne fonctionnalité, prioritaire face à l'enjeu architectural, 
> Un projet dont les coûts sont maîtrisables en investissement comme en exploitation, et pour lequel la recherche d'économies d'énergie a été particulièrement étudiée afin d'optimiser les frais de fonctionnement, le tout dans une démarche de Développement Durable, prenant en compte les caractéristiques et potentialités du site d'implantation

 

La CCEG a conçu cette opération pour apporter un premier élément de réponse aux habitants de la Communauté de Communes Erdre & Gesvres, mais plus largement aux résidents du territoire élargi, dans le souci de rechercher un positionnement « spécifique» se démarquant de l'environnement aquatique environnant, et permettant de mettre en place une gestion dynamique en mesure de limiter autant que possible le coût d'exploitation restant à la charge de la collectivité maître d'ouvrage.

 

 

Pour résumer, les Bassins d'Ardea ont vocation à répondre aux besoins contemporains de pratiques aquatiques en fournissant une offre adaptée compte tenu des « déficits » observés sur notre territoire. Dans ce sens, les études préalables ainsi que les orientations prises par la Communauté de Communes ont permis de définir pour cet équipement aquatique une vocation d'équipement aquatique moderne et convivial, à dominante éducative, sportive et forme/détente, des particularités novatrices permettant effectivement à l'équipement de se singulariser fortement d'un point de vue technique.

 

 

 

Les besoins scolaires  

L'absence d'équipement aquatique sur le territoire de la CCEG constituait un véritable handicap pour la pratique actuelle et le développement de la natation scolaire, et de fait pour le rôle éducatif qu'elle joue auprès des populations scolaires. On constatait lors de l'étude de faisabilité que :


> Sur 3 communes (Grandchamp-des-Fontaines,Treillières et les Touches), aucun enfant n'allait à la piscine, 
> Qu'en moyenne seulement 26% des enfants du primaire allaient à la piscine (convention avec des territoires voisins) 
> Que seulement 6% des collégiens de la CCEG avaient accès à la piscine (convention avec les territoires voisins).

Au total, 1 élève sur 5 accédait seulement à la piscine (primaires et collèges confondus).

 

Ce constat fait en 2007 s'est aggravé du fait de la forte progression démographique de la CCEG et de la création de 2 collèges supplémentaires sur le territoire et à proximité immédiate. 
On était très loin d'atteindre l'objectif ministériel de 60% des effectifs scolaires ayant accès à la natation. 
Au total, la population scolaire à prendre en compte en termes de besoins s'élève à près de 10 000 élèves, 400 classes sur l'ensemble du territoire (55% au Nord, 45% au Sud).

 

 

   > Zoom sur les principaux espaces

 

. Une conception fonctionnelle et conviviale

Le hall d'accueil met déjà dans l'ambiance : couleurs vives, chatoyantes, avec un espace d'attente et d'information attenant à une boutique dans laquelle se trouvent les accessoires derniers cris des nageurs amateurs ou plus aguerris. 
On poursuit par l'espace vestiaires, individuels ou collectifs, qui permettent d'accueillir simultanément le public et les scolaires. Les douches, sanitaires et pédiluves ont été organisés pour répondre là encore aux besoins des différents publics, en conformité avec les règles d'hygiène, de sécurité et d'accessibilité.

. Un bassin loisir-détente bien dimensionné   

En inox et d'une profondeur allant jusqu'à 1.30 m, il s'étend sur 300 m². Agrémenté de buses de massages et de banquettes bouillonnantes, il permettra l'initiation des plus jeunes et la récupération des nageurs sportifs après les compétitions.

. Un bassin éducatif et sportif sur fond mobile

Un bassin en inox de 25 m, profond de 2 m et comprenant 6 lignes d'eau, homologué pour la compétition. Il dispose d'un fond mobile pour moduler la profondeur du bassin et favoriser la pratique d'activités telles que l'aquagym ou la mise en place de parcours pédagogiques pour les scolaires par exemple. Ce bassin tout inox surprendra sûrement les baigneurs au premier abord, mais ce choix n'est pas anodin : étanchéité durable, pérennité des installations, maîtrise des coûts d'exploitation grâce à facilité d'entretien et de maintenance& autant de caractéristiques qui ont orienté le choix de la Communauté de Communes vers ce matériau très utilisé dans les pays de l'Europe du nord et qui commence à se répandre en France.

. Un bassin spécial petite enfance

Cet espace, profond de 40 cm, est agrément de jeux interactifs dans une ambiance colorée pour l'accueil des tout-petits et de leurs accompagnateurs.

. Une nouvelle activité encore inédite au niveau local !

Avec ses 17 mètres de long et ses 4 pistes, le pentagliss sera un lieu de divertissement et de « rigolade » pour petits et grands.

. Un espace forme-détente pour le bien-être

Après quelques longueurs, les nageurs pourront se délasser en toute sérénité dans cet espace de soins proposant jacuzzi, sauna, hammam, spa et douches massantes avant de vous détendre dans la zone de relaxation face à la plage végétale.

. Des espaces extérieurs pour profiter des beaux jours

Les usagers pourront profiter dès cet été des 3 500 m² de plage végétale et de ses nombreux terrains de jeux (beach volley, ping-pong, aire de jeux pour enfants). Vous y trouverez également un espace de restauration rapide, ainsi qu'une plage minérale de 300 m² accueillant des jeux aquarécréatifs.

. Les surfaces totales de l'espace aquatique

Espace d'accueil : 214 m² 

Zone administrative et de service : 147 m² 
Vestiaires piscine : 714 m²

Bassins couverts : 833 m² 
Plages intérieures et gradins : 967 m² 
Espace forme/détente - zone humide: 98.80 m² 
Annexes fonctionnelles : 135 m² 
Locaux techniques : 1 550 m² 
Espaces extérieurs d'activité et d'agréement : 4 071 m² 
Espaces extérieurs d'accès et de stationnement : 8 630 m²

  

> Un équipement accessible aux personnes à mobilité réduite

L'espace aquatique permettra de garantir l'accessibilité de l'é quipement par son positionnement dans son environnement proche, par ses cheminements extérieurs et ses accès et par l'aménagement et la circulation de ses espaces intérieurs.


La prise en compte de l'accessibilité des usagers, en particulier des personnes vulnérables ou, personnes à mobilité réduite (PMR) est intégrée dans chaque projet communautaire avec la volonté de gommer au maximum les différences et d'ouvrir chaque équipement aux personnes à mobilité réduite quelle qu'en soit l'origine. 
Avec cette volonté, l'équipement sera positionné dans son environnement proche pour en faciliter la situation et ses accès. Les cheminements extérieurs et les accès directs au bâtiment seront traités pour garantir une communauté de modes de déplacements.

 

Les espaces intérieurs de l'équipement aquatique seront constitués de cheminements facilitant les déplacements depuis l'accueil jusqu'à l'accès aux bassins et équipements (appareils élévateurs pour personnes à mobilité réduite, rampes d'accès avec de faibles pentes revêtements de sols antidérapants)

 

> Un espace de loisirs combiné à la performance environnementale

La conception du centre aquatique de Nort-sur-Erdre a été pensée dans une démarche de développement durable. Une attention toute particulière a donc été portée sur :

 

> la gestion de l'énergie : l'orientation et l'architecture du bâtiment permettront de réduire la consommation énergétique (isolation performante, mise en place d'une chaufferie bois couvrant 85% des besoins calorifiques, système d'éclairage adapté)

> la gestion de l'eau : l'objectif est de diminuer de 30% la quantité des eaux consommées habituellement dans une piscine grâce à des systèmes économes en eau potable ainsi qu'un filtrage à diatomée des eaux de baignades (qui permet de maintenir une eau naturellement propre) ; les eaux de pluies seront réutilisées pour l'arrosage des extérieurs.

 

Plus largement, les élus d'Erdre & Gesvres ont souhaité privilégier la fonctionnalité de l'équipement qui proposera des installations simples d'utilisation, des matériaux fiables, pérennes et de qualité.

Toutes ces économies énergétiques permettront également d'optimiser les coûts de fonctionnement du nouvel équipement.

  

> Un financement maîtrisé

Le coût global du centre aquatique de Nort-sur-Erdre s'élève à 12 603 036e HT, financés à 62% par nos partenaires publics grâce :


> au plan piscine du Conseil général et au Contrat de Territoire Départemental (37% du montant global soit 4 640 717e) 
> à la Région Pays de la Loire (11% du montant global soit 1 392 739e) 
> à l'Etat (11.4 % du montant global soit 1 442 000e) 
> à des aides diverses de l'ADEME et de la commune de Nort-sur- Erdre (2.1 % du montant global soit 308 226e). 38% restent à la charge d'Erdre & Gesvres, (soit près de 5 millions d'euros), ce qui représente près de 241 000e /an pendant 20 ans, soit environ 4.3e /habitant/an.

 

Pour cet équipement, les élus prévoient un déficit annuel de 460 000e TTC soit aux alentours de 3.50e/usager/ an (ce chiffre s'inscrit dans la moyenne départementale qui s'échelonne entre 3 et 4e/usager/an). Toutefois, il faut noter que même si les chiffres annoncés restent significatifs, ils sont quand même moindres par rapport aux coûts de fonctionnement d'autres équipements sportifs.

A titre d'exemple, les coûts de fonctionnement d'un terrain d'honneur de foot en herbe sont 1,5 fois plus élevés que ceux d'un équipement aquatique, d'après les données transmises par le Conseil général. 
La prise en charge de ce déficit de fonctionnement représente un taux de Taxe d'Habitation de 0.99% soit pour une maison de catégorie 5 (valeur locative moyenne sur la CCEG : 1 796e) un montant de 17,80e/an.

 

 

> L'origine du nom "Les Bassins d'Ardéa"  

La Communauté de Communes a lancé à l'été 2013 un jeu-concours auprès de ses habitants pour trouver le nom de ce nouvel équipement aquatique. Car qui pouvait en effet mieux lui forger son identité que ses futurs utilisateurs ? C'était l'occasion d'associer les futurs usagers, et plus largement les habitants d'Erdre & Gesvres, et de les inciter à s'approprier ce nouvel équipement.

 

Cette démarche allait d'ailleurs dans le sens de la concertation engagée à travers l'Agenda 21 territorial qui cherche à associer les citoyens au plus près de la vie publique et de notre institution. 
Les élus ont donc porté leur choix sur Les bassins d'Ardéa. Cette dénomination a été proposée par un habitant de Petit-Mars, parmi une centaine de propositions reçues.

 

Qu'y a-t-il derrière ce nom aux consonances latines ? 
Le nom latin «ardea» (qui signifie «héron»), aurait donné l'«Ardre» puis l'Erdre, ainsi que d'autres déclinaisons locales : la Herdrie, l'Erdurière, l'Eraudière, l'Héronnière... 
Doté de multiples bassins (sportif et éducatif, loisirs détente, petite enfance), le centre aquatique est situé non loin de l'Erdre. Les bassins d'Ardéa évoquent ainsi l'empreinte marquante de l'Erdre, autre univers d'eau, particulièrement riche et exceptionnel, et révélateur d'identité pour le territoire d'Erdre & Gesvres. C'est aussi un clin d'oeil à cet oiseau échassier que nous pouvons croiser très souvent dans nos campagnes.

 

 

 

>> Un 2éme équipement aquatique en 2016       

Chiffres clés (montant HT)


> 11 523 513e : Budget global de l'équipement  

Subventions connues à ce jour :  
> 4 804 00  8e  : subvention allouée par le Conseil Général de Loire-Atlantique 
> 607 218e
  : Subvention de la  Région Pays de la Loire 
> 200 000e
 :  participation des  communes de Treillières et Grandchamp-des-Fontaines

La Communauté de Communes travaille actuellement sur l'ouverture d'un 2ème centre aquatique situé plus au sud du territoire, sur le pôle Treillières/Grandchamp-des-Fontaines.


Les Bassins d'Ardéa sont axés sur la pratique sportive, familiale et ludique. Le second centre aquatique sera davantage centré sur la

pratique familiale et la petite enfance (lagune de jeux de 160 m² avec des structures ludiques fixes dans ce bassin).

 

Le bien-être sera aussi à l'honneur avec la création d'un espace balnéo-ludisme, d'un bassin d'activités aquatiques de 120 m².


La pratique sportive individuelle ne sera pas oubliée, puisque l'établissement possédera un bassin sportif de 25 mètres de 5 lignes d'eau. 
Le projet architectural ainsi que l'ensemble des plans sont aujourd'hui validés. Le permis de construire est en cours d'instruction et les consultations d'entreprises vont être lancées.


Les travaux débuteront début 2015, pour une durée de 18 mois.

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus : 

  sur le pilotage du projet

  consultez le dossier du magazine de décembre 2011